Nicolas Poussin à la National Gallery

Alors que les musées ouvrent à nouveau leurs portes à travers l’Europe, la National Gallery de Londres propose une exceptionnelle exposition française. « Poussin and the Dance » (« Poussin et la Danse ») explore un aspect inédit de l’œuvre de Nicolas Poussin. Francesca Whitlum-Cooper, conservateur associé des collections de peinture 1600-1800 à la National Gallery et commissaire de l’exposition, a la gentillesse de nous donner quelques explications sur cet événement.

www.nationalgallery.org.uk

Chère Francesca, à la National Gallery, vous occupez les fonctions de « The Myojin-Nadar Associate Curator of Paintings 1600-1800 ». Avant toute chose, pourriez-vous nous expliquer de quoi il s’agit ?

Qui était Nicolas Poussin (1594-1665) ?

Cette exposition est centrée sur un aspect très particulier de son œuvre : la danse et les danseurs/danseuses. Comment en est-il arrivé à s’intéresser à ce thème ?

Dans la scénographie, vous avez recréé les figurines qu’il utilisait pour peindre ses scènes de danse. Pourriez-vous nous en dire plus ?

La pièce-maîtresse de « Poussin et la Danse » est une œuvre de la Wallace Collection. Pourquoi est-elle si importante dans cette exposition ?

Vous avez également sélectionné des œuvres d’art provenant de musées du monde entier, notamment deux sculptures du musée du Louvre. Pourriez-vous nous dire quelques mots à ce sujet ?

Comment Poussin est-il d’ordinaire représenté dans les collections de la National Gallery ?

Plus généralement, quelle est la place de la peinture française dans les collections de la National Gallery ?

Vous écrivez que « Nicolas Poussin est l’artiste français le plus important avant Manet et les Impressionnistes ». Qu’est-ce qui le distingue des Le Brun, Watteau, Boucher et autre David ?

%d blogueurs aiment cette page :