Napoléon au NMRN

Napoléon Bonaparte est omniprésent dans les collections de la plupart des grandes institutions culturelles britanniques. Dans la section Napoléon de ce site, nous vous avons présenté quelques Parcours Napoléon dans certaines de ces institutions : Collections royales, Wallace Collection, abbaye de Westminster, etc. Ces Parcours regroupent plusieurs dizaines d’œuvres, de documents et d’objets témoignant de l’impact de l’Empereur dans la mémoire collective britannique.
D’autres institutions tout aussi prestigieuses ont accepté de s’associer à notre contenu Napoléon, en proposant des « Choix des conservateurs », se limitant quant à eux à trois œuvres emblématiques. Vous découvrirez ci-dessous la sélection d’Annabelle Cameron, conservatrice au National Museum of the Royal Navy (Portsmouth).

www.nmrn.org.uk

Traduction par Thomas Ménard. Les textes d’Annabelle Cameron en langue anglaise sont disponibles ici.


Copyright National Museum of the Royal Navy

Le National Museum of the Royal Navy (NMRN), fondé en 2009, raconte l’histoire des quatre forces de combat de la Royal Navy britannique : les Royal Marines [infanterie de marine], le Fleet Air Arm [aéronautique navale], le Submarine Service [forces sous-marines] et la Surface Fleet [forces de surface]. Il relate l’épopée de la Royal Navy, de son rôle en Grande-Bretagne et dans le Monde, depuis ses origines en l’an 625 jusqu’à aujourd’hui.
L’un des chapitres les plus importants de cette histoire se déroule pendant les guerres napoléoniennes. La Royal Navy joua un rôle majeur dans l’issue des guerres contre la France napoléonienne, alors que Napoléon et la Marine française étaient les grands ennemis de la Nation au début du XIXe siècle. Comme le montrent ces objets, tirés des collections du NMRN, ces relations impliquaient également une certaine forme de respect.


Le mât du HMS Victory percé par un boulet de canon français

Copyright National Museum of the Royal Navy


La pièce maîtresse de la Victory Gallery, tout juste réaménagée, est une section du mât de misaine du HMS Victory. Il a été percé par un boulet de canon français lors de la bataille de Trafalgar. Le boulet a laissé un véritable trou, ce qui démontre la redoutable puissance de feu de la flotte française.
Cette section du mât fut d’abord offerte au roi Georges IV, peu de temps après la bataille. Pendant de nombreuses années, elle fut utilisée comme un piédestal pour le buste de Nelson au château de Windsor. Cela montre à quel point cette bataille contre les forces napoléoniennes était importante pour l’identité britannique.
L’objet est un prêt de Sa Majesté la reine et des Collections royales, à travers le Royal Collection Trust.


Chaises et table faites dans le bois du HMS Bellerophon

La Royal Navy joua également un rôle important dans la reddition de Napoléon. Le 14 juillet 1815, sous la pression du gouvernement provisoire français, des Bourbons, des Autrichiens et des Prussiens, Napoléon accepta de se rendre à Frederick Maitland, capitaine du HMS Bellerophon. Le jour suivant, Napoléon et son entourage se rendirent à bord du navire, ancré en face de Rochefort. Il passa trois semaines à bord du Bellerophon, sans jamais poser le pied sur le sol britannique, avant d’être envoyé vers Sainte-Hélène. Un compte-rendu de son séjour à bord, rédigé par Maitland, fut publié en 1826. La bibliothèque du NMRN en conserve une copie.
Afin de commémorer cet événement important, de nombreux objets furent taillés dans les planches, lorsque le Bellerophon fut désarmé et démantelé. Parmi ces objets, on trouve une table et plusieurs chaises qui furent exposées au Royal Marines Museum. Ces pièces commémoratives sont actuellement en réserve ou en prêt, pendant la rénovation du musée.


Bustes jumeaux de Napoléon et Nelson

Copyright National Museum of the Royal Navy

Une des galeries du NMRN est consacrée à Nelson. Les souvenirs qui y sont présentés illustrent la place centrale qu’il occupe dans le panthéon de l’histoire navale britannique et de la culture populaire. L’importance de Napoléon dans cette histoire est démontrée par le buste qui se trouve au centre de la galerie. Ce buste en porcelaine de Rouen représente Napoléon, en grand uniforme, avec ses médailles et une couronne de lauriers. Il est associé à un buste similaire, celui de Nelson, présenté à l’autre extrémité de la vitrine. Ils célèbrent les deux grands soldats, conjointement, comme symboles de la puissance de la Grande-Bretagne et de la France, mais aussi de la rivalité et du respect entre ces deux grandes nations.

%d blogueurs aiment cette page :